Merci

Merci

Jamais ma vie n’aurait pris cette tournure sans notre rencontre.
Ma vie devait passer par toi. C’est une évidence. Aujourd’hui, je vois le cadeau que nous nous sommes fait depuis cet espace d’amour inconditionnel avant notre incarnation. Nous avons choisi cela ensemble. Pour notre bien commun et individuel. Pour guérir nos blessures. Pour permettre à la Lumière de nous transcender. Pour faire de nous des faiseurs de paix. En nous libérant d’abord nous-même de toutes les guerres qui nous habitent encore inconsciemment. Toutes ces blessures qui nous faisaient ré-agir. Et qui le font peut-être encore un peu parfois.
En te rencontrant, j’ai découvert l’Amour. L’Amour véritable. Celui qui rend libre. Celui qui accueille tout. Celui sui sait dissoudre toutes les peurs que nous portons. J’ai accueilli et pansé les parts de moi qui s’accrochaient maladroitement à toi, par peur de te perdre. Je crois que, dans un premier temps, quand nous n’avons pas fait ce travail de guérison de nos blessures, plus l’amour que nous ressentons est fort et plus les peurs qu’il réveille sont intenses. Face à toi, j’ai été confrontée à mes plus grandes angoisses. 
Avant toi, je ne savais pas qu’un tel amour pouvait exister. Et malgré ton absence, il est toujours pour moi le plus bel Amour que la Vie m’est donné de vivre. 
La puissance de cet amour à transcendé mon âme. Je prends soin de mes blessures. Je réaligne ma vie. Par amour. Non pas par amour pour toi. Non pas par amour pour moi. Juste par Amour. Par cette puissance d’amour qui a trouvé son chemin à travers moi.

Aujourd’hui, je suis en mesure de te remercier pour tout ce chemin de guérison que notre rencontre a permis. Même si je sais bien que ta personnalité n’y est pour rien. Il devait en être ainsi. Nous devions passer par là pour nous réaliser. Cette rencontre a permis à ma vie de prendre une autre voie. Une voie qui résonne si profondément avec celle que je suis intrinsèquement. Au fil du temps, j’apprends à trouver ma juste place. Même si je suis bien consciente que celle-ci évolue à chaque instant. J’ai appris à faire preuve de flexibilité. Le plus possible.
A présent, j’ai choisi de mettre mon âme aux commandes de ma vie. Alors, je m’abandonne. Je me laisse porter par le flow. Parce que j’ai compris que certaines victoires se gagnent dans l’abandon. Et que résister à ce qui Est n’amène que souffrance. Une souffrance dont  nous sommes nous-même à l’origine. Nous sommes notre propre bourreau. En voilà une bonne nouvelle ! Car de ce fait, nous sommes aussi notre rédempteur. Toutes ces prises de conscience auraient-elles pu émerger en moi sans notre rencontre ? Peut-être. Je ne le saurai jamais. J’accueille le chemin qui est le nôtre.

Merci. 

Partager l'article

Laisser un commentaire

Fermer le menu

×
×

Panier