L’éveil. On en parle ?

L’éveil. On en parle ?

L’éveil. On en parle ?

Est-il encore tabou ?

Et pourtant, nous sommes si nombreux à avoir vécu cette expérience. Une expérience qui change la vie. Une expérience qui crée parfois de la distance entre nous et nos proches. Pas toujours facile de trouver des gens avec qui en parler. Et pourtant, cela est tellement réconfortant de savoir que l’on n’est pas seul à avoir vécu une telle expérience.

Cet éveil peut se faire de manière progressive. Il peut aussi se faire de manière fulgurante. Dans ce second cas, il est souvent évoqué comme quelque chose de grandiose, de transcendant. Une béatitude. Une extase. Et oui, ça l’est. Mais l’on oublie souvent de parler de la nuit noire qui l’accompagne. Il peut être réconfortant d’avoir quelqu’un pour nous aider à traverser ce moment de réadaptation. Ce moment où notre nouvelle réalité s’installe. Instant de grâce, EMI, kundalini, expérience de sortie de corps, voyage astral, contact avec un défunt… Les expériences sont nombreuses. J’ai rencontré des gens qui ont gardé leurs expériences silencieuses pendant des années. Certains, ont tenté de l’occulter, tant ils se sont trouvés dépourvus de n’avoir personne avec qui en parler ou de n’avoir aucune info “concrètes” pour les aider à comprendre ce qu’ils avaient vécu.

Oui. J’ai vécu une expérience d’éveil. Je ne me considère cependant pas comme un être éveillé. Mais plutôt comme quelqu’un qui a touché cet espace infini durant un instant. Quelqu’un qui a vu la Lumière. Qui a ressenti cet Amour inconditionnel et absolu en soi. Quelqu’un qui s’est fondu dans le Tout. Quelqu’un qui a pris la dimension de ce Tout. Qui a pris conscience de l’illusion dans laquelle nous vivons et des mécanismes de l’ego. Mais, quand la Lumière s’allume, elle éclaire toutes les zones d’ombre. Elle met à jour tous les mécanismes de défense patiemment construits au fil du temps. Ceux-là même qui n’ont plus aucune raison d’exister dans cette nouvelle Conscience qui apparaît. Car dans cet Amour infini, c’est une Confiance absolue qui s’installe. C’est une Foi en la Vie, en une puissance divine, une puissance cosmique. Quelque chose d’infiniment plus grand que nous.

Mais passée l’extase de cette symbiose avec l’Univers, resurgissent le mental, l’ego, les peurs, les jugements, les doutes… L’on peut se sentir en équilibre sur un fil.

Même si, aux yeux de nombreuses personnes, ces expériences d’éveil fulgurant ne semblent pas être la norme, elles existent bel et bien. Je pense que beaucoup taisent encore leurs expériences par peur du jugement. Par peur de finir enfermé. Car oui, cela arrive encore… Chacun croit dur comme fer à sa réalité et pense que toute autre réalité que la sienne est affabulation… ou folie…

L’homme de nos sociétés dites “modernes” s’est éloigné de toute notion de divinité. Non; lui, a besoin de comprendre et de maîtriser sa réalité. Il ne veut rien laisser au “hasard” ou à un dieu. Il veut maîtriser son environnement et sa vie.

Il passe son temps à lutter et à résister. Généralement, il ne le voit pas. Il lutte et résiste encore et encore. Il souffre. Nous pourrions même dire qu’il se fait souffrir, mais évidemment, à ce stade, il ne peut pas l’entendre. Il est loin d’imaginer que c’est sa résistance qui le fait souffrir. Sa résistance aux expériences que la Vie lui propose. Il voudrait que les choses soient à sa façon. Il lutte. Il s’accroche. Il souffre… Il ne veut rien lâcher. Il refuse de s’ouvrir à la nouveauté. Il s’accroche à ce qu’il connaît mais qui pourtant lui échappe. La Vie lui propose maintenant autre chose. Car tout est mouvement. Tout comme le rythme des saisons. A quoi ressemblerait la nature si elle restait si fortement accrochée à l’hiver ? C’est pourtant ce que l’homme fait si souvent. Il reste accroché à son hiver. Il reste accroché à sa douleur et à tout ce qui n’est plus. Il est si souvent tourné vers le passé en espérant qu’il revienne. Mais le passé est passé. Et tant qu’il espère que le passé revienne, il ne peut pas voir tous les cadeaux que lui propose le présent. Il reste focalisé sur ce qui n’est plus là. Il a du mal à voir arriver les rayons du printemps qui viennent doucement lui réchauffer le corps et l’âme, car son mental l’emprisonne dans ses pensées du passé, ou dans les craintes du futur.

La peur nous emprisonne. La peur nous maintient dans une vie étriquée. La peur fait de nous des êtres rabougris, ternes, moroses. Elle nous maintient dans la petitesse et le repli sur soi.

Mais l’Amour… Cet Amour infini, si beau, si fort… l’Amour… lui, nous permet l’expansion. Il nous permet l’ouverture. Il nous permet la nouveauté. La surprise. La joie pure. Il permet l’accueil. De soi. De l’autre, dans sa différence. Et de tout ce que la Vie nous propose. Tout n’est qu’expérience. Une expérience parmi tant d’autres pour nous permettre d’avancer vers la reconnexion à cet Amour. De Soi et de tout ce qui Est. Il donne accès à la Conscience. Il met à jour l’illusion. Tout est possible. A nous d’œuvrer vers le changement.

Cela peut demander du temps. De l’énergie. Cela demande d’aller au-delà de nos peurs, au-delà de nos limites du moment. Cela demande de s’écouter. Et d’écouter les messages de la Vie qui s’exprime à travers nous. Il s’agit d’arrêter de “vouloir”. Il s’agit de cesser de laisser notre personnalité et ses peurs nous guider pour laisser notre âme prendre les commandes. Il s’agit de faire Confiance à la Vie. De s’abandonner à elle. De se laisser porter. Sans aucune résistance. Ainsi, nous pourrons suivre le plan de notre âme. Ainsi, nous parviendrons à vivre nos rêves les plus grands. Ainsi, nous vivrons heureux et épanouis, dans l’alignement et l’authenticité de qui nous sommes vraiment.

Accueillons la grandeur de notre plein potentiel.

Morgane Le Moelle 🌸

Partager l'article

Cet article a 2 commentaires

  1. Merci Morgane, cet article m’interpelle beaucoup.
    On en a déjà parlé mais ce confinement est vraiment une aubaine pour s’ouvrir s’écouter et se respecter.
    J’espère que tu vas bien,
    À bientôt
    Margaux.

  2. Merci Morgane,
    J’ai croisé ton chemin lors d’un stage avec toi, ensuite ce fût pour moi la chute dans ” la nuit noir ” comme un signe sur mon chemin, la vie me dirige vers toi pour comprendre 🌞❤🙏 .
    Aujourd’hui je sais combien en parler est important et nécessaire pour comprendre.
    Merci belle Morgane ❤🧚‍♀️

Laisser un commentaire

Fermer le menu

×
×

Panier