Comment trouver sa place quand on ignore qui l’on est ?

Comment trouver sa place quand on ignore qui l’on est ?

Comment trouver sa place quand on ignore qui l’on est?

Voilà une question intéressante… qui renvoie rapidement à d’autres : “qui suis-je?”, “quel est mon rôle sur cette Terre?”, “pourquoi suis-je là?”, “quel but à tout ça?”…

Tant de questions que nous nous posons de temps en temps, ou souvent, suivant les cas. Le plus souvent quand ça va mal, quand nous nous sentons perdu…

La première des questions à laquelle il me semble intéressant de répondre est : “qui suis-je?”

En prenant le temps de s’interroger, d’aller à la rencontre de soi-même, il est parfois surprenant de s’apercevoir que des événements de notre vie apparaissent soudain sous une lumière différente.

Apprendre à se connaître, c’est comprendre ses réactions avec les gens et le monde qui nous entoure.

Qu’est-ce qui est important pour moi, quelles sont mes valeurs? Est-ce le respect, la liberté, le partage, la découverte, la joie, la justice… Est-ce la paix, la tolérance, l’amour? Est-ce tout ça à la fois… Lesquelles sont les plus importantes à mes yeux? Laquelle vais-je faire passer en priorité? Evidemment, chacun place sa priorité à l’endroit le plus approprié pour lui, en fonction de ses expériences, de ses rencontres, de son vécu, de ses blessures et de ses joies.

Il se peut alors que dans un échange avec un ami ou une connaissance, nous ne soyons pas d’accord, car nos valeurs ou leur ordre de priorité sont différents. Il est alors possible que nous rentrions en conflit.

En effet, les valeurs sont quelque chose d’important. C’est sur elles que nous nous appuyons pour construire notre vie. Elles définissent notre identité. Elles représentent ce qui est vraiment très important pour nous. Elles donnent un sens à notre vie. Quand nous les sentons bafouées ou mises à mal, nous sommes profondément touchés. Cela nous fait réagir.

En mettant à jour ces valeurs, nous comprenons alors pourquoi nous pouvons nous sentir profondément affectés par le discours de notre interlocuteur. En comprenant que ses valeurs à lui (ou son ordre de priorité) sont différentes des nôtres, nous pouvons accueillir son discours avec plus de recul sans pour autant nous sentir agressés. Il n’y en a pas un qui a raison et l’autre qui a tord, il y a des façons différentes d’appréhender les choses et de réagir face à des événements.

Respecter les valeurs de l’autre, c’est respecter son identité. Connaître ses propres valeurs, c’est se connaître soi-même. C’est porter un regard bienveillant sur soi et les autres.

Et vous, connaissez-vous vos valeurs?

Morgane Le Moelle 🌸

Partager l'article

Laisser un commentaire

Fermer le menu

×
×

Panier