Vivre vieux ou vivre pleinement

Vivre vieux ou vivre pleinement

Voici une question qui attire mon attention.
Est-il préférable de vivre vieux ou de vivre pleinement, intensément, quitte à prendre quelques risques, quitte à vivre moins vieux ?
A quoi servirait de vivre vieux si rien ne vient enrichir ma vie ? Quel intérêt de vivre une vie morne ? Une vie qui n’a pas de sens ? D’autant plus si elle est longue … l’ennui et l’inconfort durerait alors plus longtemps ! Dans quel but ? Souvent, la peur empêche la mise en oeuvre de certaines actions. Ce sont nos peurs qui nous limitent. Pour autant, nos peurs sont bien souvent en lien avec une supposition, bien plus qu’avec une réalité. Il s’agit de notre besoin de savoir, d’anticiper, de contrôler, de nous croire à l’abri du danger… Car cela apaise nos peurs. Mais ce besoin de se sentir en sécurité nous fait aussi passer à côté de nombreuses et belles expériences. J’ai fait le choix d’apaiser mes peurs d’une autre manière. En développant une Confiance totale en la Vie. Et les expériences que je vis quand j’ose me donnent raison. La magie opère. Certaines situations auxquelles je ne voyais aucune solution se résolvent d’elles-mêmes. Des surprises jaillissent. Des choses auxquelles je n’aurais jamais pensé se produisent. La magie se produit en dehors de cette “zone de contrôle”. Alors oui, peut-être y a-t-il plus de risques. Ou peut-être pas. Ce qui est certain, c’est qu’il y a plus d’intensité, plus de fun, plus de sens, plus de joie, plus de vie. Alors entre une vie longue qui serait vide et triste ou une vie plus courte qui serait remplie et joyeuse, j’ai choisi. Et dans tous les cas, ce n’est pas notre personnalité qui choisit la durée de cette vie. Alors il est tout à fait possible qu’une vie morne s’arrête brutalement en traversant la route à 2 pas de chez soi. Tout autant qu’il est possible de vivre une vie d’audace jusqu’à 110 ans.
Vous connaissez ce film d’animation “Nemo”. 
Nemo est né avec une nageoire atrophiée causée par l’attaque d’un requin alors qu’il n’était encore qu’un oeuf. Sa maman est morte dans cette catastrophe. Rongé par la douleur et la peur, Marin est devenu un papa surprotecteur. Un jour, alors que Nemo s’éloigne un peu de la zone connue et familière de l’océan où il habite, il est violemment interpellé par Marin qui est pris de panique. Le ton monte entre eux 2 et Marin réplique à son fils : “Mais, Nemo, je veux qu’il ne t’arrive rien !!”
Je crois que tout est dit dans cette phrase : à trop vouloir se mettre à l’abri du danger, nous prenons le risque de vivre une vie où nous ne vivons rien…

Et vous, aurez-vous l’audace de vivre l’appel que vous ressentez ou resterez-vous à l’abri de votre anémone?

Morgane Le Moelle

Partager l'article

Laisser un commentaire

Fermer le menu

×
×

Panier